Aménagements portuaires et côtiers - Moyens mis en oeuvre

Un diagnostic ne peut-être conduit qu'à partir de données fiables. Pour ce faire, nos équipes sont dotées de moyens performants régulièrement mis à jour en fonction des développements technologiques et couvrant un large spectre d'investigations.

L'élaboration des protocoles de mesures :

Afin d'optimiser la réalisation d'une série de mesures en mer, il est nécessaire d'établir un protocole qui précisera la localisation des stations, les paramètres mesurés et leurs fréquences d'acquisition, la durée, le nombre et la répartition saisonnière des campagnes.

L'acquisition des données sur le terrain en zones côtières ou profondes :

Nos équipements de mesures permettent l'acquisition des principales caractéristiques océanographiques et météorologiques :

• courants : vitesses et directions, structure verticale, variations spatiales

• houles : amplitudes, périodes et directions, énergie

• marées, vents, etc.

Ces paramètres définissent les contraintes auxquelles seront soumis les projets. La technicité développée par nos équipes permet de réaliser des campagnes de mesures par petits fonds (estrans, lagunes, marais, estuaires, lagons, etc..), mais aussi en grandes profondeurs.

Le suivi en temps réel et la transmission des données :

L'acquisition des données, même par grande profondeur, peut être suivie en temps réel, permettant ainsi une surveillance constante des mesures effectuées et de l'obtention des résultats. Ces informations peuvent être transmises à un PC de surveillance qui de manière automatique ou sur décision d'un opérateur peuvent déclencher une procédure spécifique (alerte, mise en œuvre ou arrêt de travaux, possibilités d'accostage, etc…) Une transmission par modem permet un contrôle qualité directement dans nos locaux.

Le traitement des informations et la modélisation des processus :

L'expérience acquise depuis de nombreuses années sur des sites très variés, associée à la capacité de simuler par des modèles mathématiques les processus hydrodynamiques, permet d'établir des représentations fiables des conditions locales d'agitations et de circulations des masses d'eau. Ces applications permettent de définir les valeurs de projet.

Les différents types de modélisation sont établis à l’aide de logiciels de calcul dédiés aux milieux marins : TELEMAC 2D, MIKE 3D, SWANN.

CREOCEAN@CREOCEAN_keran
Désensablement du lac d’Hossegor (40) : place à l’enquête publique https://t.co/t3kUzWUTOI