Etudes de dispositifs de défense contre la mer à Saint-Clément des Baleines (Ile de Ré) - Mise en sécurité des digues ouest

Retour mosaïque

CLIENT : CONSEIL DEPARTEMENTAL DE CHARENTE-MARITIME

CALENDRIER : 2012 – 2015

LOCALISATION : Charente-Maritime (17) - France

MISSIONS :

  • Etudes préalables de dispositif de défense contre la mer (Modélisations hydrodynamiques)
  • Etudes d'avant-projet (AVP)
  • Etude de danger (EDD)
  • Dossier de présentation commission des sites
  • Dossier d’incidences « loi sur l’Eau »
  • Document d'évaluation incidences Natura 2000
  • Dossier Projet (PRO) du programme de travaux
  • Dossier de Consultation des Entreprises (DCE)
  • Contrôle extérieur dans le cadre de la MOE Travaux

CONTEXTE :

Lors du passage de la tempête Xynthia, le 28 février 2010, la combinaison d'une pleine mer de vive eau, d’une forte houle associée et d’une surcote importante associée à des vents violents ont induit de graves dommages et des inondations importantes tout le long du littoral charentais et vendéen, dont certaines situations réellement catastrophiques.
De nombreux ouvrages du département charentais ont été gravement touchés par cette tempête, révélant la faiblesse de certains d’entre eux.
C’est le cas notamment des digues Ouest du Secteur de Saint-Clément des Baleines qui doivent faire l’objet d’une redéfinition afin d’optimiser la défense contre la mer.
KERAN (ex Groupe SCE), au travers des sociétés SCE et CREOCEAN, a été mandaté par un accord cadre multiattributaire pour travailler sur une importante "opération d’aménagement et de reconstruction ou de réhabilitation des dispositifs de protection du littoral et des ouvrages d’infrastructures portuaires" sur des zones vulnérables du département.
L’objectif est de réaménager les zones côtières prenant en compte de nouveaux objectifs de protection vis-à-vis des aléas de submersion marine à long terme.
Ces opérations s’inscrivent dans le cadre d’un Programme d’Action de Prévention des Inondations (PAPI) validé.

CREOCEAN@CREOCEAN_keran
@sudouest nous livre les premiers résultats de l’étude Aqui-litt ou comment mieux repérer les bactéries résistantes… https://t.co/oxjgPhJEjT