Actualités

Modélisation par photogrammétrie d'habitats artificiels et naturels

11.04.2019

Dans le cadre de sa thèse de doctorat, Elisabeth Riera (Co-direction : Patrice Francour, UMR ECOSYS, UCA & Cédric Hubas UMR BOREA, MNHN) travaille sur l’optimisation d’une nouvelle génération de récifs artificiels conçus par impression 3D (BOSKALIS & D-Shape), immergés dans la réserve du Larvotto sous la gestion de l’Association Monégasque pour la Protection de la Nature (AMPN).  Afin d’évaluer ces nouvelles structures et de les comparer à des habitats naturels et à des récifs artificiels classiques, des indicateurs de complexité de l'habitat ont été développés.

Dans ce but, le savoir-faire et la méthodologie en photogrammétrie sous-marine des sociétés Créocéan et Geolab ont été mis à contribution afin de modéliser des récifs artificiels et des habitats rocheux naturels dans la réserve de Roquebrune Cap Martin et dans la réserve du Larvotto, avec le support de l’AMPN. 

Par ailleurs, une comparaison des mesures in situ avec les mesures sur modèles numériques (plans et modèles issus de la photogrammétrie 3D), permettra de déterminer la variabilité des indicateurs et leur pertinence.

Les illustrations représentent les plongeurs en train de réaliser les prises de vue sous-marines nécessaires à la réalisation des modèles photogrammétriques.

À terme, cette technique pourra également être appliquée dans d'autres domaines de recherche.

CREOCEAN@CREOCEAN_keran
Créocéan et @rtsys_ présentent l'outil SONADIVE® à la 5ème Conférence Européenne de la plongée scientifique (“ECSD5… https://t.co/k41qL640Ie